Que fait un professionnel de la rééducation ?

La rééducation de l’écriture trouve un cadre structurant dans la modélisation de l’apprentissage de l’écriture élaborée par Danièle Dumont tout au début des années 2000.

La rééducation concerne donc :

La latéralité,                                                     

Le schéma corporel                                         

La tenue et le maniement du crayon, donc la motricité fine.

Tout ce qui concerne l’espace graphique : les dimensions, les proportions, la tenue de ligne, la verticalité des axes.   

Le mouvement, donc la fluidité ou l’absence de fluidité du geste (mais pas seulement)

Les formes constitutives  des lettres et leur enchaînement.

Votre écriture ou celle de votre enfant est : 

trop lente,         — trop inégale,      — illisible    — trop appuyée,   

— saccadée,   — empâtée, baveuse,   — mal placée sur les lignes… 

Vous avez mal aux doigts, au bras, au poignet, au dos… en écrivant. 

Autant de raisons de consulter un rééducateur ou une rééducatrice de l’écriture. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *