NAISSANCE DE L’ASSOCIATION

Comment est née l’association ARE apprendre et réapprendre à écrire. À l’heure où les difficultés d’écriture de l’enfant vont croissant, il importe que la rééducatrice, le rééducateur soit en mesure d’aller au fond de sa problématique.  C’est ce que propose le Cours Danièle Dumont.  

D’année en année des groupes se sont soudés autour d’une formation exigeante qui place chaque étudiant face à sa propre réflexion, qui ne saurait se satisfaire de proposer des recettes à appliquer, des trucs ou des ficelles, mais qui, il est vrai, risque de décourager ceux qui viendraient y chercher des solutions de facilité. La graphodidactique a ses exigences;

Dès la première semaine en présentiel se lient chaque année des relations improbables, des amitiés solides qui passent les années et qui s’alimentent d’un vrai plaisir des retrouvailles lors des colloques annuels.

Ces échanges ont progressivement conduit au constat qu’une formation des enseignants à l’enseignement de l’écriture s’imposait.

Une trentaine de  graphodidacticiens spécialement formés à cet enseignement est  désormais à votre service pour vous donner, si vous êtes enseignants, des outils nécessaires à l’optimisation de vos pratiques.    

Notre association prend ses racines dans les années 90. Les premières formées à la rééducation d’écriture méthode Dumont ont pris leur retraite depuis longtemps déjà ; la relève est en permanence assurée.  Le fonctionnement des colloques assure le brassage des groupes : impossible de se limiter à rester entre collègues de la même session. Entre association informelle et grande famille, les rééducatrices et rééducateurs Dumont se retrouvent chaque année avec plaisir pour alimenter réciproquement leurs pratiques et leurs savoirs. 

Pourquoi ne pas avoir créé une association plus tôt ?

Parce que la nécessité ne s’en faisait pas encore sentir.
Si les rééducateurs et rééducatrices méthode Dumont exercent généralement leurs talents dans le cadre de leur profession, l’enseignement, l’ergothérapie, la psychomotricité, la kinésithérapie, l’orthophonie, des aspirations nouvelles ont progressivement émergé : développer plus avant leur activité de rééducation par rapport à leur profession d’origine, développer également leur action au côté des professeurs des écoles.  A travers ces aspirations pointait une envie d’être unis de façon plus formelle.  

En réunissant concrètement les rééducateurs et rééducatrices méthode Dumont, l’ARÉ, association loi de 1901, officialise donc l’existence de ce réseau resté jusqu’ici informel malgré des échanges professionnels et amicaux nourris. Le souci de qualité primant sur celui de publicité, l’ARÉ est née, discrètement, le 3 août 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *